Open Access
Issue
SHS Web Conf.
Volume 46, 2018
6e Congrès Mondial de Linguistique Française
Article Number 05003
Number of page(s) 14
Section Lexique(s)
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20184605003
Published online 09 July 2018
  1. Albert, S. (2014). Vrais et faux mots d'ailleurs : quand l'emprunt brouille les pistes. Études de linguistique appliquée n°176, 453-467. [Google Scholar]
  2. Conein, B. (2017). Deux manières d'énoncer une identité. Gadet F. (dir), Les parlers jeunes dans l'Île de France Multiculturelle, Paris : Ophrys, 143-158. [Google Scholar]
  3. Coupland, N. (2007). Style: Language Variation and Identity. Cambridge : Cambridge University Press. [CrossRef] [Google Scholar]
  4. Deroy, L. (1956). L'emprunt linguistique, Liège : Presses Universitaires de Liège. [CrossRef] [Google Scholar]
  5. Dostie, G. (2004). Pragmaticalisation et marqueurs discursifs. Analyse sémantique et traitement lexicographique. Bruxelles : De Boeck/ Duculot. [Google Scholar]
  6. Dubois, J., Guespin, L., Giacomo, M., Marcellesi, C., Marcellesi, J.-B., Mevel, J. (1994). Dictionnaire de linguistique et des sciences du langage, Paris : Larousse. [Google Scholar]
  7. Eckert, P. & Mc Connell-Ginet, S. (1992). Communities of practice : Where language, gender and power all live. Hall K., Buchholtz M. & Moonwomon B. (dir.), Locating power : Proceedings of the Second Berkeley Women and Language Conference. Berkeley : Berkeley Women and Language Group, University of California. [Google Scholar]
  8. Gadet, F. (dir.) (2017). Les parlers jeunes dans l'Île de France Multiculturelle. Paris : Ophrys. [Google Scholar]
  9. Gadet, F. (à paraître). Nouveau corpus d'oral, nouvelles données, nouveaux questionnements : vers de nouveaux outils d'analyse ?. P. Cappeau (éd), Une grammaire à l'aune de l'oral. [Google Scholar]
  10. Gadet, F. & Guerin, E. (2016). Construire un corpus pour des façons de parler non standard : « Multicultural Paris French ». Corpus, n°15, 283-305. [Google Scholar]
  11. Gadet, F. & Varro, G., (2012). Le « scandale » du bilinguisme. Langage & société n°116, 9-28. [Google Scholar]
  12. Golopentia-Erescu, S. (1988). Interaction et histoire conversationnelle. J. Cosnier, N. Gelas et C. Kerbrat-Orecchioni (dir.). Échanges sur la conversation. Paris : Éditions du CNRS. [Google Scholar]
  13. Goudailler, J.-P. (2002). De l'argot traditionnel au français contemporain des cités. La linguistique, Vol. 38, 5-24. [CrossRef] [Google Scholar]
  14. Guerin, E. (2017). Pour une approche communicatonnelle de la variation. H. Tyne, M. Bilger, P. Cappeau & E. Guerin. La variation en question(s). Bruxelles : Peter Lang. [Google Scholar]
  15. Guerin, E. (à paraître). Les « jeunes de quartier » et les « Français »… Une approche sociolinguistique d'un processus complexe de marginalisation. Actes du colloque : Marginalité et influences : enjeux, impacts et cadres de pensée. Rennes : PUR. [Google Scholar]
  16. Guerin, E. & Moreno, A. (2015). À propos des particules d'amorce et des particules d'extension dans le discours rapporté. Langage & Sociétés n° 154, 67-82. [CrossRef] [Google Scholar]
  17. Guerin, E. & Wachs, S. (2017). Dynamique des mots. Gadet F., (dir). Les parlers jeunes dans l'Ile-de France multiculturelle. Gap et Paris, Ophrys. [Google Scholar]
  18. Gumperz, J. (1982). Discourse Strategies. Cambridge : Cambridge University Press. [CrossRef] [Google Scholar]
  19. Hambye, P. (2008). Des banlieues au ghetto. La métaphore territoriale comme principe de division du monde social. Cahiers de Sociolinguistique 13, 31-48. [CrossRef] [Google Scholar]
  20. Haugen, E. (1956). Bilingualism in the Americas : A Bibliography and Research Guide. University of Alabama : The American Dialect Society. [Google Scholar]
  21. Humbley, J. (1974). Vers une typologie de l'emprunt linguistique. Cahiers de lexicologie n°25, 46-70. [Google Scholar]
  22. Jeannerey, J.-N. (2017). Le récit national. Paris : Fayard. [Google Scholar]
  23. Koch, P. & Oesterreicher, W. (2001). Langage oral et langage écrit. Lexicon der Romanistischen Linguistik tome 1-2, Tübingen : Max Niemeyer, 584-627. [Google Scholar]
  24. Langage & Société (2015). Parlers ordinaires, parlers jeunes. Terrains, données, théorisations. Gadet F. & Guerin (dir.), n°154. [Google Scholar]
  25. Lüdi, G. (1987). Les marques transcodiques : regards nouveaux sur le bilinguisme. G. Lüdi (éd.). Devenir bilingue - parler bilingue, Tübingen : Niemeyer : 1-21. [Google Scholar]
  26. Macaulay, R. K. S. (1997). Standards and variation in urban speech : examples from Lowland Scots. Amsterdam, Philadelphie : Benjamins. [CrossRef] [Google Scholar]
  27. Mc Auley, D. (2017). L'innovation lexicale chez les jeunes des quartiers urbains pluriethniques : "c'est banal ouèche". Bilger M, Buscail L. & Mignon F. (dir). Langue française mise en relief. Aspects grammaticaux et discursifs. Perpignan : Presses Universitaires de Perpignan, 175-186. [Google Scholar]
  28. Nicolaï R. (2012). Du contact entre les langues au clivage dans la langue. Vers une anthropologie renouvelée. Journal of language contact 5, 279-317. [CrossRef] [Google Scholar]
  29. Poplack, S. & Sankoff, D. (1984). Le trajet linguistique et social des emprunts. Revue québécoise de linguistique vol. 14, n° 1, 141-186. [CrossRef] [Google Scholar]
  30. Rampton, B. (2015). « Contemporary urban vernaculars. J. Nortier and B. Svendsen (eds.). Language, Youth and Identity in the 21st Century. Linguistic Practices across Urban Spaces. Cambridge : Cambridge University Press, 24-44. [CrossRef] [Google Scholar]
  31. Rampton, B. (1995). Language crossing and the problematisation of ethnicity and socialization. Pragmatics vol. 5, 485-513. [CrossRef] [Google Scholar]
  32. Rey-Debove, J. (1973). La Sémiotique de l'emprunt lexical. TraLiLi XI, 1, 109-123. [Google Scholar]
  33. Richard, A. & Fauré, L. (2015). La nomination identitaire : de l'inapproprié aux réappropriations. Langue française n° 188, 77-90. [CrossRef] [Google Scholar]
  34. Sablayrolles, J.-F. & Pfau, C. (2008). Les emprunts : du repérage aux analyses. Diversité des objectifs et des traitements. Neologica n° 2, 19-38. [Google Scholar]
  35. Sablayrolles, J.-F. (2006). La néologie aujourd'hui. C. Gruaz (dir.). À la recherche du mot : De la langue au discours. Limoges : Lambert-Lucas, 141-157. [Google Scholar]
  36. Sablayrolles, J.-F. (2012). Des néologismes par détournement ? ou Plaidoyer pour la reconnaissance du détournement parmi les matrices lexicogéniques. M.-C. Jullion, D. Londei & P. Puccini (éd.). Actes du colloque DORIF de Milan1 et 2 octobre 2009, Recherches, didactiques, politiques linguistiques : perspectives pour l'enseignement du français en Italie, Milan : Francoangeli, coll. Il punto, 17-28. [Google Scholar]
  37. Sapir, E. (1929). The Status of Linguistics as a Science. E. Sapir (1958). Culture, Language and Personality. Berkeley, CA : University of California Press. [Google Scholar]
  38. Trimaille, C. & Billiez, J. (2007). Pratiques langagières de jeunes urbains : peut-on parler de "parler" ?. C. Molinari & E. Galazzi (dir.). Les français en émergence, Bern : Peter Lang, 95-109.14 [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.