Open Access
Issue
SHS Web Conf.
Volume 78, 2020
7e Congrès Mondial de Linguistique Française
Article Number 02006
Number of page(s) 18
Section Francophonie
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20207802006
Published online 04 September 2020
  1. ALEC = Dulong, G./Bergeron, G. (1980). Le parler populaire du Québec et de ses régions voisines. Atlas linguistique de l’Est du Canada. Québec: Gouvernement du Québec, 10 vol. [Google Scholar]
  2. Arnaud, V./Riverin-Coutlée, J. (2016). « De l’acoustique à la perception: la confusion des voyelles/a/et/o/en syllabe fermée par/k/en français québécois ». Communication présentée à l’Association of French Language Studies Conference: French as a shared language/Le français partagé, 20–22 juin 2016, Queen’s University, Belfast. [Google Scholar]
  3. Arnaud, V./Riverin-Coutlée, J. (2014). « ‘Une barre d’or sur le bord du bar… ’ Étude acoustique des voyelles/a/et/o/en syllabe fermée par/k/». Communication présentée au Colloque international « Les français d’ici V », 12–14 juin 2014, Université de Moncton, Canada. [Google Scholar]
  4. Avanzi, M./Thibault, A. (2018). « Réflexions épistémologiques sur de nouveaux apports méthodologiques et empiriques à l’étude géolinguistique des français d’Amérique », Actes en ligne du CMLF, Mons (Belgique), juillet 2018. <https://doi.org/10.1051/shsconf/20184602001> [Google Scholar]
  5. Britain, D./Trudgill, P. (1999). « Migration, new-dialect formation and sociolinguistic refunctional- isation: reallocation as an outcome of dialect contact », Transactions of the Philological Society, 97/2, 245–256. [Google Scholar]
  6. Chauveau, J.-P. (2005). « Les résultats de l’ancienne diphtongue ei: le témoignage des rimes dans la Chronique du Lavallois Guillaume Le Doyen ». In: Horiot, Br./Schafroth, E./Simoni- Aurembou, M.-R. (ed.), Mélanges offerts au Professeur Lothar Wolf. « Je parle, donc je suis … de quelque part », Lyon: Centre d’études Jacques Goudet, Université de Lyon III, 273–290. [Google Scholar]
  7. Chauveau, J.-P. (2012). « Graphies médiévales et données dialectales modernes: le graphème parisien pour » . In: Barra Jover, M./ Brun-Trigaud, G./ Dalbera, J.-Ph./ Sauzet, P./ Scheer, T. (ed.), Études de linguistique galloromane, Vincennes: Presses Universitaires de Vincennes, 103–115. [Google Scholar]
  8. Côté, M.-H. (2012). « Laurentian French (Quebec): Extra vowels, missing schwas and surprising liaison consonants ». In: Gess, R./Lyche, Ch./Meisenburg, Tr. (dir.), Phonological variation in French. Illustrations from three continents, Amsterdam: John Benjamins, 235–274. [Google Scholar]
  9. Côté, M.-H. (2016a). « French in Quebec: A speaker from Montreal ». In: Detey, S./ Durand, J./ Laks, B./ Lyche, Ch. (eds), Varieties of spoken French, Oxford: OUP, 268-278. [Google Scholar]
  10. Côté, M.-H. (2016b). « Variation in Canada: Trois-Rivières in Québec ». In: Detey, S./ Durand, J./ Laks, B./ Lyche, Ch. (eds), Varieties of spoken French, Oxford: OUP, 449-462. [Google Scholar]
  11. Côté, M.-H. (2018). « Glissantes et diphtongues en français laurentien ». Cahiers de l’ILSL 56, 41–59. [Google Scholar]
  12. Dionne, N.-E. (1912). Une dispute grammaticale en 1842: le G.-V. Demers vs. le G.V. Maguire, précédée de leur biographie. Québec: Laflamme & Proulx. [Google Scholar]
  13. Fattier, D. (2000). Contribution à l’étude de la genèse d’un créole: l’Atlas linguistique d’Haïti, cartes et commentaires. Paris: Presses Universitaires du Septentrion, 6 vol. [Google Scholar]
  14. Fouché, P. (1958). Phonétique historique du français, vol. II, Les voyelles. Paris: Klincksieck. [Google Scholar]
  15. Le Dû, J./Brun-Trigaud, G. (vol. I: 2011; vol. II: 2013). Atlas linguistique des Petites Antilles, Préface de J. Bernabé. Enquêtes coordonnées par R. Damoiseau. Paris: Éditions du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques), 2 volumes. [Google Scholar]
  16. Maguire, Th. (1841). Manuel des difficultés les plus communes de la langue française, adapté au jeune âge, et suivi d’un recueil de locutions vicieuses. Québec: Fréchette. [Google Scholar]
  17. Saint-Amant Lamy, H. (2019), « Phonologie d’un français presque contemporain: quelques défis posés par la combinaison de PFC et de corpus géolinguistiques plus anciens ». Communication présentée aux Journées FLORAL-(I)PFC 2019: Les français dans le monde, 4-5-6 décembre 2019. [Google Scholar]
  18. Weinreich, U./Labov, W./Herzog, M. I. (1968). « Empirical foundations for a theory of language change ». In: Lehmann, W. P./Malkiel, Y. (dirs.), Directions for Historical Linguistics, Austin: University of Texas Press, 95–195.<http://www.utexas.edu/cola/centers/lrc/books/hist05.html>. [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.