Open Access
Issue
SHS Web of Conferences
Volume 27, 2016
5e Congrès Mondial de Linguistique Française
Article Number 11003
Number of page(s) 19
Section Ressources et Outils pour l’analyse linguistique
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20162711003
Published online 04 July 2016
  1. J. Authier-Revuz, Ces mots qui ne vont pas de soi : boucles réflexives et non-coïncidences du dire. Paris : Larousse, (1995). [Google Scholar]
  2. K. Beeching, La co-variation des marqueurs discursifs bon, c’est-à-dire, enfin, hein, quand même, quoi et si vous voulez : une question d’identité ? Langue française, 154(2), p. 78-93, (2007). [Google Scholar]
  3. C. Benzitoun, L’annotation syntaxique de corpus oraux constitue-t-elle un problème spécifique ? RECITAL 2004, Fès, 21 avril 2004, (2004). [Google Scholar]
  4. R. Bhagat, E. Hovy, What is a paraphrase ? Computational Linguistics, 39(3), p. 463-472, (2013). [CrossRef] [Google Scholar]
  5. M. Bilger, Coordination: analyses syntaxiques et annotations. Recherches sur le français parlé, 15, p. 255-272, (1999). [Google Scholar]
  6. C. Blanche-Benveniste, Un modèle d’analyse syntaxique “en grilles” pour les productions orales. Anuario de Psicologia, 47, p. 11-28, (1990). [Google Scholar]
  7. C. Blanche-Benveniste, Le semblable et le dissemblable en syntaxe. Recherches sur le français parlé, 13, p. 7-33, (1995). [Google Scholar]
  8. C. Blanche-Benveniste, Les études sur l’oral et le travail d’écriture de certains poètes contemporains. Langue française, L’oral dans l’écrit, vol. 89, pp. 52-71, (1991). [CrossRef] [Google Scholar]
  9. C. Blanche-Benveniste, C. Jeanjean, Le français parlé, transcription et édition. Paris : Didier érudition, (1987). [Google Scholar]
  10. C. Blanche-Benveniste, M. Bilger, C. Rouget, K. Van den Eynde, Le français parlé : études grammaticales. Paris : éditions du CNRS, (1990). [Google Scholar]
  11. H. Bouamor, Étude de la paraphrase sous-phrastique en traitement automatique des langues. Thèse de doctorat, Université Paris Sud, Paris, (2012). [Google Scholar]
  12. J. Cohen, A coefficient of agreement for nominal scales. Educational and Psychological Measurement, 20(1), p. 37-46, (1960). [NASA ADS] [CrossRef] [EDP Sciences] [MathSciNet] [PubMed] [Google Scholar]
  13. A. Culioli, Notes du séminaire de DEA, Paris, (1976). [Google Scholar]
  14. I. Eshkol-Taravella, O. Baude, D. Maurel, L. Hriba, C. Dugua, I. Tellier, Un grand corpus oral “disponible” : le corpus d’Orléans 1968-2012. TAL, 52(3), p. 17-46, (2012). [Google Scholar]
  15. I. Eshkol-Taravella, N. Grabar, Repérage et analyse de la reformulation paraphrastique dans les corpus oraux. TALN2014, (2014). [Google Scholar]
  16. K. Flottum, Dire et redire. La reformulation introduite par “c’est-à-dire”. Thèse de doctorat, Hogskolen i Stavanger, Stavanger, (1995). [Google Scholar]
  17. C. Fuchs, Paraphrase et énonciation. Paris : Orphys, (1994). [Google Scholar]
  18. N. Grabar, I. Eshkol-Taravella, …des conférences enfin disons des causeries… Détection automatique de segments en relation de paraphrase dans les reformulations de corpus oraux. TALN2015, (2015). [Google Scholar]
  19. M.-L. Guénot, La coordination considérée comme un entassement paradigmatique: description, formalisation et intégration. In Mertens, P., C. Fairon, A. Dister & P. Watrin (éds), Cahiers du Cental, 2:1, Verbum ex machina, Actes de la 13ème Conférence sur le Traitement Automatique des Langues, Leuven, Belgique, 10-13 April 2006, 1, p. 178-187, (2006). [Google Scholar]
  20. E. Gulich, T. Kotschi, Les marqueurs de la reformulation paraphrastique. Cahiers de linguistique française, 5, p. 305-351, (1983). [Google Scholar]
  21. E. Gülich, T. Kotschi, Les actes de reformulation dans la consultation La dame de Caluire. In P. Bange, (ed.), L’analyse des interactions verbales. La dame de Caluire : une consultation, P Lang, Berne, pp. 15–81, (1987). [Google Scholar]
  22. Y. Hwang, Eh bien, alors, enfin et disons en français parlé contemporain. L’Information Grammaticale, 57, p. 46-48, (1993). [CrossRef] [Google Scholar]
  23. S. Kahane, P. Pietrandrea, La typologie des entassements en français. CMLF2012, (2012). [Google Scholar]
  24. L. Kanaan, Reformulations, contacts de langues et compétence de communication : analyse linguistique et interactionnelle dans des discussions entre jeunes Libanais francophones. Thèse de doctorat, Université d’Orléans, Orléans, (2011). [Google Scholar]
  25. J. Landis, G. Koch, The measurement of observer agreement for categorical data. Biometrics, 33, p. 159-174, (1977). [CrossRef] [MathSciNet] [PubMed] [Google Scholar]
  26. D. Laurent, S. Nègre, P. Séguéla, Apport des cooccurrences à la correction et à l’analyse syntaxique. TALN 2009, (2009). [Google Scholar]
  27. W. J. M. Levelt, Monitoring and self-repair in Speech, Cognition, 14, p. 41-104, (1983). [Google Scholar]
  28. R. Martin, Inférence, antonymie et paraphrase. Paris : Klincksieck, (1976). [Google Scholar]
  29. I. Melčuk, Paraphrase et lexique dans la théorie linguistique sens-texte in lexique et paraphrase. Lexique, 6, p. 13-54, (1988). [Google Scholar]
  30. M. Petit, Discrimination prosodique et représentation du lexique : application aux emplois des connecteurs discursifs. Thèse de doctorat, Université d’Orléans, Orléans, (2009). [Google Scholar]
  31. M. Riegel, J.-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire Méthodique du Français. PUF, Paris, (1994). [Google Scholar]
  32. C. Rossari, Projet pour une typologie des opérations de reformulation. Cahiers de linguistique française, 11, p. 345-359, (1990). [Google Scholar]
  33. C. Rossari, De l’exploitation de quelques connecteurs reformulatifs dans la gestion des articulations discursives. Pratiques, 75, p. 111-124, (1992). [Google Scholar]
  34. C. Rossari, Les opérations de reformulation : analyse du processus et des marques dans une perspective contrastive français-italien. Berne : Peter Lang, (1994). [Google Scholar]
  35. E. Roulet, Complétude interactive et connecteurs reformulatifs. Cahiers de linguistique française, 8, p. 111-140, (1987). [Google Scholar]
  36. A. Steuckardt, A. Niklas-Salminen, Le mot et sa glose. Publications de l’Université de Provence, (2003). [Google Scholar]
  37. A. Steuckardt, Les marqueurs formés sur dire. In A. Steuckardt & A. Niklas-Salminen (éds), Les Marqueurs de glose, Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, p. 51-65, (2005). [Google Scholar]
  38. I. Tellier, I. Eshkol-Taravella, Y. Dupont, I. Wang, Peut-on bien chunker avec de mauvaises étiquettes POS ? Actes de TALN2014, (2014). [Google Scholar]
  39. S. Teston-Bonnard, Je veux dire est-il toujours une marque de reformulation ? In M. L. Bot, M. Schuwer, E. Richard, Eds., Rivages linguistiques. La Reformulation. Marqueurs linguistiques. Stratégies énonciatives, p. 51-69. Rennes : PUR, (2008). [Google Scholar]
  40. L. Vezin, Les paraphrases : étude sémantique, leur rôle dans l’apprentissage. L’année psychologique, 76(1), p. 177-197, (1976). [CrossRef] [Google Scholar]
  41. M. Vila, M. Antònia, H. Rodríguez, Paraphrase concept and typology, a linguistically based and computationally oriented approach. Procesamiento del Lenguaje Natural, 46, p. 83-90, (2011). [Google Scholar]
  42. R. Vion, Reprise et mode d’implication énonciative. La linguistique, 42, p. 11-28, (2006). [CrossRef] [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.