Open Access
Issue
SHS Web of Conferences
Volume 27, 2016
5e Congrès Mondial de Linguistique Française
Article Number 12003
Number of page(s) 14
Section Sémantique
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20162712003
Published online 04 July 2016
  1. Aleksandrova, A. (2013). Les noms humains de phase : problèmes de classifications ontologiques et linguistiques. Thèse de Doctorat. Université de Strasbourg. Strasbourg.
  2. Boons, J.P., Guillet A., Leclère C. (1976). La structure des phrases simples en français. Constructions intransitives. Genève-Paris, Droz.
  3. Borillo, A. (1997). Statut et mode d’interprétation des noms collectifs, in Cl. Guimier, (ed) Co-texte et calcul du sens, Presses Universitaires de Caen, Caen: 105-121.
  4. Capeau, P., Schnedeker, C. (2014). Gens, personne(s), individu(s). Trois saisies de l’humain. Dans Franck Neveu et al (Eds.) CMLF 2014, Berlin, juillet 2014.
  5. Condamines, A. (2000). Chez dans un corpus de sciences naturelles : un marqueur de relation méronymique?, Cahiers de Lexicologie, Paris, Didier Erudition, 2000, 2 : 165-187.
  6. Flaux, N. (1998). Les noms collectifs et la prédication. Dans M. Forsgren, K. Jonasson and H. Kronning (eds) Prédication, assertion, information. Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis: 173-186
  7. Flaux, N. (1999). A propos des noms collectifs. Revue de linguistique romane 63: 473-502.
  8. Flaux, N., Stosic D. (2014) Les noms d’idéalités et la nominalisation. Dans J. Goes, C. Lachet, A. Masset-Martin (eds) NominalisationS. Etudes linguistiques et didactiques, Artois Presse, Université : 19-37.
  9. Gary-Prieur, M.N. (1994). Grammaire du nom propre, Paris, PUF.
  10. Giry-Schneider, C. (1991). L’article zéro dans le lexique-grammaire des noms prédicatifs. Langages vol.25 n°102. [CrossRef]
  11. Gross, G. (2009). Sur le statut des substantifs humains. Dans Leeman D. (ed.). Des topoï à la théorie des stéréotypes en passant par la polyphonie et l’argumentation. Hommages à Jean-Claude Anscombre. Chambery. Université de Savoie, 27-41.
  12. Gross G. (2011). Classification sémantique des collectifs humains. Cahiers de lexicologie (98), 65-81.
  13. Guillet, A., Leclère; C. (1992). La structure des phrases simples en français. Constructions transitives. Genève-Paris, Droz.
  14. Kleiber, G. (1994). Nominales. Armand Colin, Paris.
  15. Lammert, M. (2010) Sémantique et cognition : les noms collectifs, Genève, Droz.
  16. Lammert, M. Lecolle, M. (2014). Les noms collectifs en français, une vue d’ensemble. Cahiers de Lexicologie 105, 2 : 203-222.
  17. Lecolle, M. (2014). Dénomination de groupes sociaux : approche sémantique et discursive d’une catégorie de noms propres. Dans Franck Neveu et al (Eds.) CMLF 2014, juillet 2014.
  18. Michaux, C. (1992). The collectives in French, Linguisticae Investigationes, XVI(1) : 99-124. [CrossRef]
  19. Mihatsch, W. Schnedecker, C. (eds). (2015). Les noms d’humains : une catégorie à part ? Stuttgart. Franz Steiner Verlag.
  20. Noailly, M. (ed) (1994). Nom Propre et nomination, Actes du Colloque de Brest, avri1994.
  21. Schnedecker, C. (2015). Les (noms d’humains sont-ils à part ? Des intérêts et perspectives linguistiques d’une sous-catégorie nominale encore marginale. Dans Mihatsch W. & Schnedecker C. (eds). Les noms d’humains : une catégorie à part ? Stuttgart. Franz Steiner Verlag.
  22. Siblot, P. (1994) Noms et images de marque : de la construction du sens dans les noms propres. Dans M. Noailly (ed.) Nom propre et nomination, Actes du Colloque de Brest, avri1994 : 147-160.
  23. Van De Velde, D. (1995) Le spectre nominal, Peeters, Louvain.

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.