Open Access
Issue
SHS Web Conf.
Volume 78, 2020
7e Congrès Mondial de Linguistique Française
Article Number 06004
Number of page(s) 16
Section Linguistique de l’écrit, linguistique du texte, sémiotique, stylistique
DOI https://doi.org/10.1051/shsconf/20207806004
Published online 04 September 2020
  1. Anokhina, O. (2018). Les corrections anticipatoires. Résultat de la désynchronisation des processus cognitifs lors de l’écriture, in O. Anokhina, et al., La fabrique du texte à l’épreuve de la génétique, [Brest], Archives contemporaines, 129-154. [Google Scholar]
  2. B iasi de, P.-M. (2000). Qu’est-ce qu’une rature ?, in B. Rougé (éd.), Ratures et repentirs. Pau: Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour, 17–47. [Google Scholar]
  3. Branca-Rosoff, S. (2017). La Grande Guerre des ruraux peu-lettrés: une expérience populaire d’écriture, in O. Roynette, G. Siouffi et A. Steuckardt (éd.), La langue sous le feu. Mots, textes, discours de la Grande Guerre. Rennes: Presses Universitaires de Rennes, 111-123. [Google Scholar]
  4. Catach, N. (1989). L’orthographe française. Paris: Nathan. [Google Scholar]
  5. Chervel, A. (1991). L’école républicaine et la réforme de l’orthographe (1879-1891). Mots - Orthographe et société, 28, 35-55. [Google Scholar]
  6. Fabre, D. (1993). Écritures ordinaires. Paris: P.O.L. [Google Scholar]
  7. Fenoglio, I. (2003). Graphie manquée, lapsus écrit: un acte d’énonciation attesté, Langage et société, 103, 55-77. [Google Scholar]
  8. Fenoglio, I. (2006). Les événements d’énonciation graphique. Traces du fonctionnement linguistique de l’inconscient dans les manuscrits, iTEM. [Google Scholar]
  9. http://www.item.ens.fr/articles-en-ligne/les-evenements-denonciation-graphique/, consulté le 28 août 2019. [Google Scholar]
  10. Fonvielle, S. (2020 à par.). Lettres de peu-lettrés durant la Grande Guerre. Une écriture sur le fil de la rature, in A. Steuckardt, C. Gomila, Ch. Wionet (éd.), Gens ordinaires dans la Grande Guerre: correspondances, récits, témoignages, Editions de la Maison des Sciences de l’homme. [Google Scholar]
  11. Gea, J.-M. (2015). Le dialecte dans l’écriture de la guerre, in A. Steuckardt (éd.), Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès: Inclinaison, 157-167. [Google Scholar]
  12. Ginzburg, C. (1980). Signes, traces, pistes. Racines d’un paradigme de l’indice, Le Débat, 6, 3-44. [Google Scholar]
  13. GRESILLON, A. (2000). Raturer, rater, rayer, éradiquer, irradier, in B. Rougé (éd.), Ratures et repentirs. Pau: Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour, 49-60. [Google Scholar]
  14. Gresillon, A., Lebrave, J.-L. (2003 [1982]). Les manuscrits comme lieu de conflits discursifs. in C. Fuchs et al. (éd.), La Genèse du texte: les modèles linguistiques. Paris: Éditions du CNRS, 129175. [Google Scholar]
  15. Grobe, S., Steuckardt, A., Dal Bo, B., Sowada, L. (2016). Du rituel à l’individuel dans des correspondances peu lettrées de la Grande Guerre. Actes du 5e Congrès Mondial de Linguistique Française. [Google Scholar]
  16. Kiviniemi, A.-L. (2019/3). Identité verbale et modèles d’expression dans les lettres de poilus, in Mots, les langages du politique, 121, 109-130. [Google Scholar]
  17. Lucci, V., Millet, A. (1994). L’orthographe de tous les jours. Enquête sur les pratiques orthographiques des Français. Paris: Champion, coll. « Politique linguistique ». [Google Scholar]
  18. Luxardo, G. (2015). Fréquences des colis et marmites: comment mesurer la languitude? in A. Steuckardt (éd.), Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès: Inclinaison, 113-123. [Google Scholar]
  19. Plane, S., Alamargot, D., Lebrave, J.-L. (2010). Temporalité de l’écriture et rôle du texte produit dans l’activité rédactionnelle, Langages, vol. 177, 1, 7-28. [Google Scholar]
  20. Pellat, J.-Ch. (2015). Les graphies des Poilus. Loin des canons orthographiques, in A. Steuckardt (éd.), Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès: Inclinaison, 67–77. [Google Scholar]
  21. Pellat, J.-Ch. (2017). Les difficultés de mise à l’écrit des peu-lettrés: les graphies des Poilus, in Kristol, A. M. (éd.), La mise à l’écrit et ses conséquences. Tübingen: A. Francke, 237–245. [Google Scholar]
  22. Rey-Debove, J. (2003 [1982]). Pour une lecture de la rature, in C. Fuchs et al. (éd.), La Genèse du texte: les modèles linguistiques. Paris: Éditions du CNRS, 21-72. [Google Scholar]
  23. Rouge, B. (2000). La rature, le repentir et “l’avoir-eu-lieu”, in B. Rougé (éd.), Ratures et repentirs. Pau: Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour, 7-14. [Google Scholar]
  24. Rossi, M., Peter-Defare, E. (1998). Les lapsus. Ou comment notre fourche a langué. Paris: Presses Universitaires de France. [Google Scholar]
  25. Steuckardt, A. (2014). De l’écrit vers la parole. Enquête sur les correspondances peu lettrées de la Grande Guerre, Actes du 4e Congrès Mondial de Linguistique Française. [Google Scholar]
  26. Steuckardt, A. (éd.) (2015). Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès: Inclinaison. [Google Scholar]
  27. Steuckardt, A. (2015). Sans point ni virgule, in A. Steuckardt (éd.), Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires. Uzès: Inclinaison, 91-100. [Google Scholar]
  28. Steuckardt, A., Gea, J.-M., Fonvielle, S. (2017). La rencontre de l’écrit. Langue nationale et substrat dialectal dans les correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre, in Roynette, Odile; Siouffi, Gilles; Steuckardt, Agnès (éd.). Rennes: Presses Universitaires de Rennes, 99-110. [Google Scholar]
  29. Surcouf, Ch. (2018). “tu me di que je ne connai pas lecri ture ébien çi chaque foi que tu écri je le connai” - Analyse des graphies des formes verbales dans la correspondance des Poilus du Corpus14, Actes du 3e Congrès Mondial de Linguistique Française. [Google Scholar]
  30. Vicari, S. (2012). L’éthos “poilu” dans les lettres des soldats de la Grande Guerre: hétérogénéités énonciatives et stratégies discursives, Actes du 3e Congrès Mondial de Linguistique Française. [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.